Kiné, et étirements
Cette maladie entraîne une grande variation de l'état de forme et de fatigabilité musculaire. Les émotions, contrariétés, gênes psychologiques retentissent sur l' état de sensation corporelle et sur la spasticité.

Il n'existe pas à ce jour de Traitements curatifs de cette maladie mais uniquement symptomatiques, par la prise de médicaments relaxants (Liorésal ou Baclofène), de la kinésithérapie ou rééducation fonctionnelle ou d'éventuelles injections de toxine botulinique.


Parmi ces traitements, la rééducation fonctionnelle permet d'améliorer la motricité, de diminuer la spasticité et d'éviter ou de corriger les déformations. Les séances de kinésithérapie doivent être fréquentes et régulières, à base d'étirements et sans entraîner de fatigue. La balnéothérapie apporte un mieux être à de nombreuses personnes.

Au delà des traitements possibles, il est indispensable de savoir s'autogèrer au quotidien, à savoir :
- contourner ou fuir le stress, s'accepter tel qu'on est sans complexe;
- chercher à vivre en bonne intelligence avec sa maladie en fonction de ses possibilités du moment;
- comprendre ses déficits posturaux, ménager sa locomotion, aménager ses activités dans l'économie de ses gestes * (le psychologue et l'ergothérapeute peuvent aider);
- pratiquer une marche consciente et des exercices d'étirement quotidiens.


Source : Orphanet.


En savoir plus sur les traitements possibles, Contactez les Centres de référence


Besoin d'un Soutien Psychologique :
Tél : 0970 465 165
(soutien gratuit : numéro non surtaxé)
Ouvert tous les mardis de 15h à 19 h mail : ataxiepsy@hotmail.fr